#Jenaipasportéplainte m’a fait l’effet d’un cri – La Belle page

photo_2cv_labellepageCe weekend j’ai lu #Jenaipasportéplainte le livre de Marie-Hélène Branciard, et ce n’est pas une lecture « anodine » croyez-moi. Ce roman m’a fait l’effet d’un cri !

Dès les premières pages, on est attrapé par le rythme effréné de l’écriture de l’auteur ; on est bousculé d’un personnage à l’autre, d’une histoire à l’autre qui s’entremêlent apportant chacune un éclairage particulier sur les événements, sans avoir le temps ni de réfléchir ni de se poser.

Dès les premières pages on est bousculé d’un personnage à l’autre…

(…)

J’étais vraiment curieuse du style et des histoires de Marie-Hélène Branciard et je n’ai pas été déçue ! L’auteur a une écriture vraiment contemporaine, c’est le qualificatif qui me vient, une écriture en prise avec la réalité de notre société, sans tricherie, sans facilité. [Lire la suite]

Une écriture en prise avec la réalité de notre société, sans tricherie, sans facilité…

Chronique d’Emmanuelle Auber Oriol – La Belle page – 29 septembre 2016.

#Jenaipasportéplainte Marie-Hélène Branciard – Préface de Marie Van Moere – 17,50 € (livraison gratuite) – Septembre 2016 – Éditions du Poutan.

La Belle Page
La Belle page, Biographe, passionnée d’écriture, de lecture et de tout ce qui touche à l’édition, on me surnomme Ma Dalton parce que je sors la plume plus vite que mon ombre !

 

 

Publié le 30 septembre 2016