#Jenaipasportéplainte, un polar pertinent et humain… – La Cause Littéraire

#Jenaipasportéplainte, un polar pertinent et humain… – La Cause Littéraire

After Dolores de Sarah Schulman« Ce polar engagé, préfacé par Marie Van Moere et justement salué par Maud Tabachnik, trace des lignes qui se conjuguent dans un réseau où l’on peut croiser Après Dolorès de Sarah Schulman, King Kong Théorie de Virginie Despentes et d’autres de cette veine.
(…) Ce polar est d’un genre discret et majeur. Discret parce qu’organisé en séries de discontinuités qui s’interpellent. Majeur comme un grand roman populaire. (…)

« Très actuel, au sens le plus nietzschéen du terme revisité par Foucault, ce roman, fort, éblouit par sa pertinence et son humanité. Clint Eastwood dans la peau d’un drag-queen, la Lisbeth Salander de Millenium ici se démultiplie. Et l’on se prendrait volontiers à rêver qu’un Sidney Lumet en fît un grand film. »

Lire l’article sur le site de La Cause Littéraire

« #Jenaipasportéplainte, Marie-Hélène Branciard » • Article de Didier Bazy sur La Cause Littéraire.fr – 23 novembre 2018

#Jenaipasportéplainte, un polar pertinent et humain… – La Cause Littéraire

Didier Bazy Didier Bazy - La Cause littéraire.

La Cause Littéraire

Publié le 25 novembre 2018